Envie d'ouvrir une Société Offshore?

On répond à toutes vos questions

La conception d’une société offshore soulève beaucoup d’interrogations en matière d’économie, de fiscalité, de gestion, de technicité... C’est normal ! Vous vous lancez dans un nouveau projet et il faut une première fois à tout. Il est donc important de bien comprendre le sujet avant d’aller de l’avant dans la création de votre entreprise offshore.

Une société offshore est normalement une entité implantée dans un paradis fiscal, une destination fiscalement intéressante pour les investisseurs étrangers.

En effet, de nombreux entrepreneurs se tournent vers la solution offshore pour maximiser leur retour sur investissement. Les raisons qui les poussent à créer leur société à l’étranger sont multiples.

Investir dans les paradis fiscaux est à juste titre une stratégie adéquate pour optimiser sa fiscalité. En ce sens, choisir ces destinations, pourvues d’une fiscalité avantageuse, vous fait payer moins d’impôts, voire 0 % d’impôts. C’est la raison pour laquelle les investisseurs préfèrent fuir la juridiction locale, dans le but de faire plus d’économies et augmenter la rentabilité de l’entreprise.

De plus, la création d’une société offshore est simple à mettre en place : les procédures sont souples et les juridictions sont plus laxistes. La plupart des destinations offshores ne sont pas sujettes aux règles de capitalisation restreinte et les coûts d’exploitation (emploi des comptables, fournisseurs et prestataires et location des locaux...) sont faibles.

Enfin, la solution offshore vous permet d’exercer en toute confidentialité ; un représentant (nominee) gère votre société et votre nom ne figure pas dans les registres publics.

Vous avez certainement des questions par rapport aux points susmentionnés. Offshore Society est là pour répondre à toutes vos questions et vous fournir toutes les informations indispensables à la création d’une société offshore.

Les questions ci-dessous sont les questions les plus sollicitées et pertinentes. Nous y avons donc répondu de façon claire et précise pour vous apporter un support optimal.

Questions Fréquentes

La solution offshore comprend de nombreux avantages tant sur le plan fiscal, économique et également en matière de sécurité.

Beaucoup d’investisseurs choisissent des destinations favorables ayant des juridictions laxistes, pour payer moins d’impôts, voire aucun. Exercer dans des paradis fiscaux allège donc la pression fiscale ; vous faites des économies considérables et ceci contribue à accroître la rentabilité de l’entreprise.

Avec la solution offshore, vous bénéficiez aussi d’une protection juridique : vos biens sont protégés en cas de poursuites judiciaires. L’ouverture d’une société à l’étranger est purement légale, ce qui vous permet a fortiori de faire vos affaires en toute confidentialité.

Une société offshore est une société non résidente, enregistrée à l’étranger, dans un paradis fiscal. Les destinations offshore ont normalement une juridiction favorable avec un taux d’imposition bas, voire nul. En général, la société offshore n’a pas le droit d’exercer une activité économique dans son pays hôte, sauf dans certains pays comme la Suisse, l’Irlande, le Singapour ou encore Hong-Kong.

Pour assurer le bon déroulement de votre projet offshore, il est recommandé de passer par un prestataire fiable. Privilégiez une personne qui s’engage à prendre en charge toutes vos démarches qu’une personne qui cherche à vendre prioritairement son produit. Renseignez-vous auprès de votre entourage sur un prestataire, qui a déjà fait ses preuves, pour avoir un maximum de retour sur son parcours, ses références...

Le prestataire idéal doit pouvoir répondre à toutes vos questions et vous fournir toutes les informations indispensables :

  • Destination adéquate
  • Prérequis
  • Comptabilité
  • Réglementation
  • Fiscalité et avantages

Le choix de la destination offshore dépend de plusieurs facteurs, notamment de l’activité que vous allez entreprendre. En général, il est plus judicieux de miser sur un pays qui présente ces avantages :

  • Juridiction laxiste
  • Économie et politique stables
  • Fiscalité avantageuse
  • Bonne réputation internationale

L’ouverture de votre compte peut se faire, par notre intermédiaire, à distance sans que vous ayez à vous déplacer. Cependant, si vous souhaitez faire les démarches vous-même, nous pouvons vous convier un rendez-vous avec un prestataire fiable. Il suffit d’être muni d’une pièce d’identité et de verser un dépôt initial. Vous pourrez ensuite ouvrir votre compte offshore dans la banque de votre choix.

En effet, la solution offshore vous permet d’exercer en toute confidentialité. C’est une pratique purement légale où le directeur n’a pas besoin de faire figurer son nom dans les registres publics. En ce sens, un nominee directeur est désigné qui assumera la gestion de l’entreprise et c’est donc lui qui vous représentera sur les documents et signature de contrats entre autres.

Si vous envisagez de monter une société « basique » seul, avec un prestataire, voici les frais requis :

  • Investissement initial entre 300 et 3 000 €
  • Ouverture de compte entre 200 et 2 000 €
  • Frais de services supplémentaires : 200 à 2 000 €

Vous pouvez aussi avoir recours à un fiscaliste ; les tarifs avoisinant les 300 - 600 € de l’heure.

Questions Techniques

Non, vous êtes seul à pouvoir accéder à votre compte bancaire.

L'offshoring répond à un besoin économique réel et est une pratiquement purement légale. Concrètement, le décret 92-521 du 16 juin 1992 des conventions internationales (La Haye) stipule que « toute personne physique ou morale résidente de la Communauté européenne a le droit de créer une société dans le pays de son choix sans avoir besoin d’y résider fiscalement. »

Même si une société offshore comporte de nombreux avantages, elle présente quelques inconvénients :

Poursuites par le fisc

Faire revenir vos bénéfices en France sans les déclarer est un risque pouvant attirer l’attention du fisc.

Des prestataires peu compétents ou malhonnêtes

Pour séduire les aspirants investisseurs offshore, ces sociétés font des pubs alléchantes sur internet en mettant en avant des prestations aux sommes dérisoires. Il faut se méfier de ce type d’offre.

Pour monter votre entreprise offshore en toute sérénité et éviter toute ambiguïté, vous pouvez solliciter l’avis d’un expert fiscal.

Non, investir dans une société offshore ne nécessite pas de montant minimum.

Les différentes destinations ont un point commun : une fiscalité avantageuse, mais chaque juridiction impose ses propres conditions. Vous découvrez toutes ces informations dans les fiches descriptives des pays sur le site.

HAUT